Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2008 6 31 /05 /mai /2008 23:19
Pour ce retour aux bonnes vieilles habitudes, baladons-nous dans l'île Maurice. (Il serait peut-être plus que temps que je finisse, y a pleins de trucs en attente derrière et la JE 2008 et l'Egypte qui arrivent)

Donc, nous avions poussé notre exploration au-delà de la plage, jusqu'à Flic en Flac (première expédition motivée uniquement par de bas instincts primaires de survie et de ravitaillement XD, renouvelée par la suite pour des envies vestimentaires majoritairement).

Le mardi, nous avons pris une voiture (une Toyota avec le volant à droite, donc conduite à gauche, ça crée des surprises parfois) et nous sommes partis faire le tour du sud de l'île (pas d'affolement, ça nous a pris une grosse demi-journée, et encore!)
Première étape: Floréal et Curepipe.

L'île Maurice est connue pour ses magasins de grandes marques à prix plus attractifs que sur les Champs-Elysées ou au Carré d'Or à Monaco. Mais chut, il faut pas le dire trop fort non plus! :P

Du coup, quand cette chère Brigitte a appris grâce au guide du routard que Floréal, la petite ville près de Curepipe au pied des Trois Mamelles, était LA ville où faire les boutiques, ni une ni deux, nous avons pris la route tôt pour faire les magasins (Bon j'avoue, j'étais bien contente d'y aller aussi ^^)!

Une fois les instincts de la fièvre acheteuse assouvis, nous nous sommes acheminés vers l'attraction touristique du coin, Trou-aux-Cerfs. Une dépression où les colons français "stockaient" ni plus ni moins leur troupeau de cerf (viande très courante dans un pays où la majeure partie de la population, hindoue, ne mange pas de boeuf).


Trou-aux-cerfs - Le trou, OK, mais où sont les cerfs?
Bon y a pas grand chose à voir, c'est un grand trou, profond couvert de végétation dont on a vite fait le tour. Mais on a un beau panorama sur la ville de Curepipe et des Trois Mamelles.


Les Trois Mamelles sous un ciel nuageux, depuis Trou-aux-Cerfs.

D'ailleurs, notre chauffeur pour Port-Louis nous a raconté (attention,à juger de l'authenticité de cette info) que la ville de Curepipe, au début de la colonisation simple relais de calèche entre Port-Louis la capitale et Mahébourg, la ville fondée par les Hollandais sur la côté est, se nomme ainsi car lorsque les hommes descendaient de calèches, ils en profiter pour curer leur pipe (à quel degré doit-on prendre cette assertion ? nous sommes-nous demandées avec Brigitte :P). De toute façon, à l'île Maurice, tous les noms ont une signification, vous le verrez par la suite (comme en France mais les origines en sont tellement lointaines et les déformations tellement nombreuses qu'elles sont moins évidentes. A Roquebrune Cap Martin, c'est simple: Roquebrune est une francisation de Rocca bruna italien dérivant du latin qui signifie roche brune, parce que la pierre est ocre dans la région. Et Cap Martin, tout simplement parce que Saint Martin est passé là dans sa vie de centurion (est-ce ici qu'il a fendu son manteau pour en faire don de la moitié à un pauvre ?))


La Toyota de location, livrée pas lavée, s'est excusé e l'agence, pour cause de pénurie d'eau. Une pénurie dont les touristes ne se soucient guère dans les hôtels.

Après être (difficilement) sortis de Curepipe, nous nous dirigeons vers le Sud, les gorges de la Rivière Noire, la Mare aux Vacoas et Chamarel. Mais l'heure est au casse-croûte pour les mecs et paumés que nous sommes en plein centre de l'île, nous ne trouvons rien à manger et de tracer toujours plus loin en quête d'un restaurant, d'une gargotte, d'un bouiboui où l'on servirait quelque chose.

Nous nous arrêterons tout de même aux chutes de... ben je me souviens plus, un prénom féminin, peut-être Alexandra ou Victoria... Non Victoria c'est en Afrique... Enfin, une cascade dans les gorges de la Rivière Noire.


Même avec le zoom au maximum, ça reste difficile de la distinguer. Elle était loin et mine de rien elle est très haute.

Le sud enfin, dessine sa ligne de front de mer sous nos pieds. Les plages de sable blanc succèdent aux lagunes semées de palétuviers qui donnent l'impression que la forêt pousse sur l'eau.

Le sud - toujours sous un ciel menaçant qui ne pleure que par averse.


Qu'est-ce qu'il est beau mon frangin sur une plage des mers du Sud ! - Vas-y Allan, envoies-y voir le lien à toutes tes copines, elles vont craquer ^^


Le rêve - A qui sont ces empreintes de pieds ?

Mais de restaurants ou de gargottes point dans les petits villages où les enfants rentrent de l'école, petites filles en robes grises et chemisiers blancs, garçons en uniforme, des centaines déversés par les bus qui sillonnent l'île.
Et puis nous arrivons à la presqu'il du Morne-Brabant, ou le Morne tout court. Un rocher posé sur l'eau à la pointe sud-ouest de l'île, d'une féérie et d'un gigantisme qui portent bien mal son nom.

Le Morne depuis le sud de l'île (depuis la voiture, j'suis pas peu contente de mon stabilisateur d'image!)

 

Et pourtant s'il le garde, ce sobriquet nostalgique, c'est que comme en chaque lieu de Maurice, il a sa signification et l'histoire dramatique qui va de paire. Car c'est du haut de ce promontoire rocheux qui surplombe la mer et le récif coralien de ces quelques 555 mètres de haut que, voyant venir à eux les soldats anglais, se jetèrent les esclaves insurgés qui refusaient de retrouver leur condition miséreuse. Manque de bol, les anglais venaient leur annoncer l'abolition de l'esclavage.

Et voilà, c'est un lieu plein de mélancolie. Qui n'empêche en rien d'être magnifique sous un couché de soleil éblouissant.

Bon cette photo n'est pas de moi, j'admets.

Le ventre toujours vide, nous doublons Chamarel et ses "collines aux sept couleurs" et nous revoilà déjà à l'hôtel... Autant dire que la fin du parcours s'est un peu soldée par un échec.



Chamarel et ses couleurs chamarées... je vous avais bien dit que tout à un sens dans cette île

Partager cet article

Repost 0

commentaires

allan no baka(d'aprés la zizitevienne) 01/06/2008 18:53

C'est encore moi je voudrais bien envoyer le lien mais la main de franck qui traine gâche un peu la photo et t'a mis la version soft du parcours tout n'étais pas aussi rose que tu l'a dit bon je vais me taire sinon je vais me faire exploser par a peu près tout le monde :P XD

Compteur

Il y a    personne(s) égarée(s) sur ce blog!

Recherche

Là où j'aime me balader

 

header_home_tmpphpfuozMb.jpg

gohlgrinm

banniere-alethios.jpg

nanis.jpg

header_article_tmpphpieH1Gy.jpg

header_article_tmpphpUdT0TX.jpg

header_home_tmpphpat9heR.jpg

pandorre

Bandeau-g8.gif

bannierejess.jpg

http://www.lejapon.fr/bans/mediumban_lejapon-fr2.gif