Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 23:21

Aucun mythe n'aura plus défrayé la chronique du siècle dernier. La famille Romanov, sa fin tragique, forment à elles seules une mythologie de l'empire de la Sainte Russie.

De nombreuses rumeurs, des lacunes de l'histoire additionnées d'impostures auront longtemps alimenté l'esprit romanesque du XXème siècle avant que la réalité scientifique ne vienne y mettre un terme.

La dernière interprétation du destin fantasmé d'Anastasia Nicolaievna Romanov est écrite par Steve Berry, un écrivain renommé pour mêler habilement faits historiques, légendes et thriller.

Le complot Romanov ne déroge pas à cette régle (ce qui en fait, étrangement, des romans bien plus agréables que ceux de Dan Brown quand le style est le même).

Miles Lord est un avocat d'Atlanta missioné à Moscou dans le cadre d'un événement historique: la réhabilitation des tsars sur le trône impérial de Russie. Son travail: s'assurer, par la fouille méthodique des archives secrètes du communisme, que le candidat soutenu par les multinationales américaines (et accessoirement par la pègre russe) soit le seul à remplir tous les critères pour succéder à feu Nicolas II. Bien évidemment, Lord va découvrir tout le contraire et se lancer sur la trace des descendants d'Anastasia Romanov et son frère le tsarévitch Alexis, réchappés du massacre d'Ekaterinbourg.

Le thème du livre s'articule autour de la disparition mal expliquée de deux des corps impliqués dans la fusillade de la villa Ipatiev.

En effet, sur les onze victimes, seules neuf d'entre elles ont été retrouvées dans la mine où fut ensevelie la famille impériale et leurs derniers domestiques.

Les corps manquants étaient sans conteste ceux d'Alexis et une de ses soeurs, Anastasia, la cadette, ou Maria son aînée de deux ans.

Selon Yurovsky, qui était chargé de la besogne par Moscou, les corps auraient été brûlés et enterrés à part. De cette information incertaine, du contexte chaotique de la Russie bolchévique et de l'Europe en guerre naquirent les bruits les plus fous: l'impératrice Alexandra épargnée avec ses filles, vivant dans un monastère d'Italie du Nord; Anastasia ayant réchappé du massacre, se réfugiant à Paris. Et les plus belles impostures...

Si l'on n'avait retrouvé, en 2007, les deux derniers membres de la famille impériale, identifiés par analyse d'ADN,  dans une forêt non loin d'Ekaterinbourg, le mythe serait aujourd'hui entier.

 

En ce moment donc, je ne me lasse pas de chercher de-ci de-là des informations sur la famille Romanov et l'histoire de Russie.

Anastasia naquit grande-duchesse de Russie en 1901 et mourut avec sa famille en 1918, à l'âge de 17ans.

 

Croquis-2-0118.JPG

Anastasia Romanov en tenue cérémonielle de grande-duchesse - 1910.

 


http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/3/3/8/9782749105833.jpgLe complot Romanov, de Steve Berry aux éditions du Cherche-midi - 505 pages 22€

Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 17:39

gate-7-1-kaze.jpgGate 7 est le dernier bijou graphique (et scénaristique) du collectif Clamp (dois-je encore les présenter?). Bien avant sa diffusion en France, cette oeuvre a déjà fait couler beaucoup d'encre. On parlait d'un système de prépublication à la japonaise, permettant de suivre la sortie chapitre par chapitre au lieu d'attendre une sortie par volume, plus longue. Animeland aurait prépublié les 4 premiers chapitres.

 

 

 

Petit synopsis pour commencer:

Mais qui sont Hana, Sakura et Tachibana, les trois locataires de l'Ura-shichiken ? Depuis que Chikahito, un jeune lycéen tokyoïte, a croisé leur route lors d'un voyage à Kyôto, plus rien ne se passe comme il l'avait prévu ! Magie, créatures surnaturelles et espaces parallèles… Sa vie jusqu'alors bien tranquille se transforme en une aventure fantastique, entre combats épiques et découverte du Kyôto secret ! (Merci le site de la Fnac)

 

image-gate7-clamp.jpg

Annoncé comme un one-shot, on sera heureux de constater qu'il n'en est rien. On retrouve dans l'histoire de Gate 7 les thèmes chers à Clamp qui étaient déjà bien présents dans xxxHolic: fantastique, interférences entre mondes humains et magiques, folklore et mythes japonais le tout mâtiné d'un fort humour.


1291541126

Alors quoi de plus que les dernières publication de Clamp ? Plus, je ne sais pas si on peut parler de "plus". On est de nouveau en présence d'un quatuor, une jeune fille, un peu naïve, accompagnée de trois garçons dont un plutôt taciturne, un jovial et jeune naïf passionné d'histoires mais prêt à tout pour rester auprès de la jeune Hana. Ca vous parle, vous entendez des voix étranges autour de vous? Des "tsubasa" murmurés d'outre-tombe ? Sauf que cette fois-ci ce n'est pas la jeune fille qui se nomme Sakura (non c'est le grand jovial) et c'est elle qui tient l'épée, Chikahito, le faux "Shaolan" tenant plus du Watanuki de Holic, attirant à lui les phénomènes surnaturels sans bien savoir pourquoi ni comment.

 

ogate7_ch02_15.jpg

mikoto.jpgBon évidemment, une intrigue se dessine derrière la rencontre des quatre jeunes gens, et plus particulièrement quand on rencontre le propriétaire de l'Ura-Shichiken qui n'est autre  que la "réincarnation" (même si ce n'est pas tout à fait exact) du neveu d'un général de l'ère Sengoku, Hidetsugu Toyotomi et contractant d'un Oni (démon), Mikoto (sorte de Tchi à cornes). Le but de ces généraux réincarnés, obtenir l'oni le plus puissant de l'histoire du Japon, perdu avec le corps du Daimyo Nobunaga Oda.

 

Voilà Clamp qui s'attaque donc à une des périodes historiques majeures du Japon, celle de son unification par Nobunaga, Toyotomi et Takugawa qui aboutira à la suprématie shogunale des Tokugawa. Une guerre des clans modernisée qui fait rage dans le Kyoto intemporel, ses temples et ses quartiers historiques.

 

gate-7_clamp.jpg

 

Bien qu'il soit trop tôt (1 volume c'est court) pour se faire un avis définitif, Gate 7 semble un bon shonen, alternant scènes d'actions, gags et explications mystiques avec la fluidité du découpage scénaristique qu'on connaît à Clamp depuis quelques années. Et ne serait-ce que pour le formidable trait si particulier de Mokona Apapa...

A quand un circuit touristique "Gate 7" de Kyoto ? ;)

Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 17:44

"Un jeune inspecteur de police de la section d'investigation mobile (Tokki), Shindō, et sa sœur doivent faire face à leur passé. Victimes d'une catastrophe inexpliquée ayant emporté leur parents, les deux jeunes adultes voient apparaître des monstres appelés Phantom surgissant des profondeurs et qui s'en prennent aux êtres humains. Ces cas sont secrets et gérés par la section Tokkō (Section spéciale de sécurité publique), composée d'inspecteurs d'âge semblable à nos 2 protagonistes et notamment d'une jeune femme qui hantait les rêves de Shindō. Celui-ci décide de venger ses parents morts dans le mystérieux accident de Machida et entre dans la Tokkō, après une épreuve d'intronisation... particulière."

Source: Wikipedia

 

http://wesfo.free.fr/Tokko15.jpg

http://et-caetera.net/images/projects/projectpix_Tokko.jpgTokko est une oeuvre en deux volumes de Toru Fujisawa, connu surtout pour son innénarable GTO, dans un genre plutôt léger nous ayant habitué aux petites culottes des lycéennes, aux blagues graveleuses et à la bêtise adolescente.  

 

http://www.nautiljon.com/images/galerie/animes_-_mangas/tokko/tokko_3.jpg

Fujisawa signe ici une histoire sanglante de traque de créatures à mi-chemin entre l'ectoplasme et le zombie. Les agents de la Tokko ne sont pas équipés d'armes à feu comme leurs collègues des sections ordinaires de la police, mais d'armes blanches (katanas et compagnie) ce qui rend l'histoire violente (disons que ça tranche dans le vif et que ça gicle assez souvent) et les filles sont toujours plus ou moins les seins à l'air (sans doute pour pas tâcher leur chemise !) sans qu'on sache vraiment bien pourquoi!

http://www.damonx.com/images/mangas-tokko.jpg

Dans le même style mais nettement moins gore, Fujisawa s'est essayé à Rose Hip Rose et Rose Hip Zero (la préquelle), l'histoire d'une midinette ayant fait partie dans ses jeunes années d'un groupe terroriste et qui aide aujourd'hui la police japonaise pour les combattre, seulement armée de pistolets à balles plastiques!

http://a6.idata.over-blog.com/0/40/16/04/tokko/rose-hip-rose.gif

Les trois histoires se finissent en queue de poisson: sur toutes les ouvertures possibles sans que l'auteur ne daigne en traiter une seule  -___-

Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 22:17

Les Diclonius sont l'avenir de l'homme, une nouvelle race qui supplantera l'espèce humaine d'ici une décennie. Pour l'heure, les spécimens qui sont venus au monde (tous de sexe féminin) ont d'abord été étudiés avant d'être finalement exterminés dès leur naissance car dotés de pouvoirs surnaturels, sous la forme de vecteurs (des bras invisibles qui saisissent et tranchent à peu près tout).

http://www.anthec.com/images/elfen_lied.jpg

Quand ils trouvent Nyu, une étrange jeune fille aux cheveux roses et portant des cornes sur la tête, évanouie sur la plage, Kota et sa cousine Yuka ne se doutent pas une seconde qu'ils ont recueilli le Diclonius le plus dangereux, l'originel, Lucy. Celle-ci vient de s'échapper du centre où elle était prisonnière depuis une dizaine d'années, mais la balle de sniper qui devait la tuer l'a seulement rendue amnésique. Lucy/Nyu se révèle une créature gentille, naïve, maladroite. Mais quand ses souvenirs d'enfance, lié à Kota resurgissent, la personnalité torturée de Lucy refait surface elle aussi. Traquée par les mercenaires du centre de recherche, Lucy parviendra-t-elle à survivre dans ce monde où tout est hostile à son existence?

http://www.total-manga.com/images/Wallpaper/FR-8-2854-B/elfen-lied-nana.jpg

Elfen lied est un manga en 12 volumes de Lynn Okamoto adapté en série de 13 animés (je me suis contentée pour ma part de la version animée).

Elfen lied est sans doute l'un des mangas les plus gores et les plus malsains que j'ai pu voir à ce jour: violence gratuite, perversion, sévices sexuels...

http://case.oncle-tom.net/images/Elfen%20Lied%20-%20Nana.jpg

Pourtant c'est un gros succès, qui tient beaucoup à la façon dont est tournée l'intrigue et la psychologie des personnages, simplement (trop) humains.

http://3.bp.blogspot.com/_7cLkhpX2Xzo/SwgyiseyE9I/AAAAAAAABBE/rc5XbWtm0-I/s1600/elfen-lied-04.jpg

Je ne sais même pas trop si je dois le conseiller ou non... Mais j'aime les graphiques, les décors (un sanctuaire d'Inari à Kamakura ^^) et Nyu avec son  cri typique (si un jour dans la rue vous entendez crier "Nyuuuu!" vous saurez que c'est moi XD)

 

Extra point pour l'opening: lilium 

Et puis réchauffé de dessin (trop facile, j'abuse):

Croquis 5216

Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 19:35

Désolée, ce soir pas de dessin, la flemme + migraine + produits chimiques à toute berzingue ça vous flingue le neurone solitaire qui avait juré de ne pas se tirer en vacances !

 

Mais je vais quand même vous parler de Zombie Loan, le manga de Peach-pit.

http://www.japan-mod.fr/img/image/zombieloan.jpg

Michiru est un lycéenne ordinaire, voire effacée, sauf qu'elle voit un anneau gris sur le cou des gens qui annoncent leur mort quand il vire au noir. Pour ne plus avoir à supporter cette malédiction, les "yeux du shinigami", Michiru porte des lunettes.

http://www.manga-news.com/public/images/vols/zombie_loan_01_p.jpg

Un jour, bousculée en classe, elle perd ses binocles et découvre effarée que deux de ses camarades portent des anneaux noirs et qu'ils devraient être par conséquent morts. Shito et Chika sont officiellement rescapés d'un violent accident qui s'est produit sur l'autoroute mais en vérité ils y ont perdu la vie. Grâce à l'intervention d'un mystérieux monsieur Bekko, qui leur offre de contracter un prêt sur la vie, ils sont devenus des zombies qui chassent d'autres zombies dits "illégaux" pour rembourser leur dette. Manque de bol, au moment de signer, Bekko a intervertit les mains des deux garçons et quand ils se retrouvent liés malgré leur inimitié (quand ils s'éloignent trop l'un de l'autre, une sorte de rejet apparaît et leur main droite, qui ne leur appartient pas, pourrit). 


Ayant découvert eux aussi le secret de la jeune fille, Shito et Chika décident d'en faire leur atout dans la chasse aux zombies (eux sont incapables de voir les anneaux). Malheureusement, au cours d'une mission, Michiru est elle aussi blessée à mort. Pour l'optimiste jeune fille, les ennuis ne font que commencer...

http://images2.fanpop.com/images/photos/4100000/Zombie-Loan-Vol-2-zombie-loan-4123853-1200-1627.jpgZombie Loan a été adapté en animé de 11 épisodes.

 

Peach-pit sont aussi les auteurs de Rozen Maiden (mais je ne l'ai pas encore lu...)


Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 18:05

Toujours dans les vampires ce soir, désolée le thème est plus qu'éculé (non, non! ce n'est pas un mot grossier !) mais il y a beaucoup de manga seinen qui tournent autour des suceurs de sang. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous parler de Twilight dans les prochains jours (pas de panique!!)

 

http://i227.photobucket.com/albums/dd188/kentricis/Hellsing.jpgHellsing est un incontournable du genre, mais contrairement à Trinity Blood c'est un seinen, donc réservé à un public averti car gore et (très) sanglant (avec un bonne pointe de ecchi).

 

Hellsing est un manga de Kota Hirano adapté en deux séries animées, Hellsing et Hellsing Ultimate (3 OAV). Paru en dix tomes, cette série est aujourd'hui (hélas) terminée. Elle nous conte les (més)aventures de Victoria Ceras, une fliquette novice (pourvue d'une poitrine à faire pâlir les vampires de Trinity Blood!) qui au cours d'une intervention sur une prise d'otages impliquant un prêtre vampire va perdre la vie et être sauvée par Alucard qui va faire d'elle sa disciple (alors évidemment elle est plus vraiment vivante, mais c'est mieux que rien quand on a 19ans!).

 http://usuarios.multimania.es/romsplus/hellsing05.jpg

Alucard (cherchez l'anagramme) est le chien de chasse de Lady Integra Wingates Hellsing, membre de la Table Ronde et chef de l'organisation Hellsing qui a pour but de protéger le Royaume-Uni de la menace des vampires. Ayant offert involontairement son sang à Alucard, Integra est de fait devenue son maître et le vampire (l'originel bien évidemment, Dracula lui-même) est à son service, bien qu'il cherche à se défaire de cette emprise en la forçant à boire le sien (ce qui ferait d'elle une vampire puisqu'il semble que la lady est vierge comme Victoria).

 http://fc08.deviantart.com/fs14/f/2007/096/d/8/Alucard_and_Integra_by_sup3r_Xer0.jpg

Victoria et son maître doivent combattre à la fois la section XIII du Vatican (Iscariote, celle des exorcistes) qui veut annihiler la menace que représente Alucard et une organisation nazie Millenium qui abattra son fléau sur l'Angleterre.

 http://www.manga-news.com/public/images/vols/hellsing-jp-10.jpg

J'aime: Le style graphique très particulier (qui reste très ambigu sur le sexe de certains personnages), l'intrigue, Alucard, la psychologie des personnages (torturés, fous, mégalomanes), l'interprétation de la déchéance de Vlad Tepes avant de devenir Dracula (il faudra attendre le tome 9 pour la connaître), les clins d'oeil aux jeux vidéos dans les titres comme Ages of Empire, Final Fantasy (Kota Hirano est un fan de jeux vidéos), Integra Hellsing, dame de fer encore plus coui**** que Miss Tatcher!

 

J'aime moins: ben rien, mais je le répète, le style sanglant peu choquer donc à ne pas mettre entre toutes les mains.

 

Contribution du jour: Alucard, maître des Enfers, avec son Casull, son rosaire et sa cape rouge.

Croquis-8648.JPG

Et en surprime, une vidéo de maître Hirano, invité de JE 2008, dessinant à la demande du public son personnage principal.

Bon navrée, faut pencher la tête vers la gauche...


Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 20:46

Je lance la semaine Halloween jusqu'à dimanche, avec une présentation des mangas seinen ou shonen d'"horreur" que je lis ou que j'ai lu.

 

On va donc commencer par Trinity Blood et un petit résumé:

53384091201006030003193167012868220_041.jpg

900 ans après l'Armageddon, les pays sous l'égide du Vatican s'opposent à l'empire de Tzara Methuselute, dont les habitants, les Methuselah, sont qualifiés de vampires par les Terrans (humains) et traqués en tant que tels par les différents corps armés de la chrétienté.

Esther Blanchett est une orpheline élevée par des religieuses dans la ville hongroise d'Itsvan sous domination d'un Methuselah qui fait régner la terreur. Embarquée malgré elle dans le conflit qui oppose l'Eglise au Vampire qui a projet de rayer ni plus ni moins la ville de la carte, elle va faire la rencontre du père Abel Nightroad, un religieux pour le moins excentrique, et même plutôt niais au service du cardinal Caterina Sforza, duchesse de Milan, et qui cache un lourd secret.

20060410_888_Minitokyo.Anime.Wallpapers.Trinity.Blood_20214.jpg

 En effet le père Nightroad est un Krnisk, un vampire qui se nourrit du sang des Methuselah. Au fil de l'histoire, Abel et Esther vont faire équipe pour empêcher l'organisation secrète de Rozen Kreuz de mettre à exécution son projet de relancer la guerre totale entre les Terrans et l'Empire.

Trinity-Blood.jpg

Trinity Blood est à l'origine une série de romans écrite par Sunao Yoshida et publiée par Kadokawa. Cette série a fait l'objet d'une adaptation animée et d'un manga (10 volumes pour le moment sortis en France).

 

J'aime: l'humour, les illustrations sublimes, le style graphique (beaucoup de fioritures style art nouveau, des cheveux ondulés et des anglaises qui n'en finissent plus comme la chevelure de la blonde Caterina Sforza), l'allusion aux grandes figures de l'histoire italienne catholique pour le camp de Vatican (Caterina Sforza, le cardinal Borgia, Francesco di Medici), aux figures de l'histoire arabo-orientale pour Tzara Methuselute (Baybares, Suleyman, Shéhérazade, etc.), le mythe de la Génèse (Abel, Caïn et Seth les trois frères et soeur Krnisk...), le mélange nouvelles technologies (cyborg, nanomachines)/style de vie 17-18ème siècle.

trinity_blood_62.jpg

 

J'aime un peu moins: un trait parfois inégal, les trop grosses poitrines des filles de plus de 14 ans (mais ça doit en ravir plus d'un!), certains personnages masculins qui ressemblent parfois un peu trop à des filles.

t_2425.jpg

Et je ne vous laisse pas partir sans ma participation, une illustration d'Astaroshe Asran, Marquise de Kiev et Boyard (noble) de Tzara Methuseluth. (vous pourrez juger de la taille de son soutien-gorge!)

Croquis-8644.JPG

Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 17:32

Spécialement pour Alex qui réclamait des photos

 

Une délicieuse trouvaille à moins de 8€ dans le quartier de Harajuku (Magasin Mandarake), un artbook de RG Veda, première oeuvre majeure de CLAMP.

 

 

DSCF1039

DSCF1038DSCF1040

DSCF1041

DSCF1044

DSCF1045

DSCF1046

DSCF1047

DSCF1048

DSCF1049

J'aime particulièrement celle-ci, bien que Ten-Ô ne soit absolument pas un de mes personnages préféré, fade et insipide demi-frère d'Ashura et fils de l'empereur du Ciel.

Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 23:23

Le commentaire d'Alethios, sur le post de Superior, m'a amenée à une petite réflexion. Il s'agissait de comparer le travail d'Ichtys, mangaka de Superior, et celui des CLAMP, jugé plus naïf par mon compère dessineux. Eh bien c'est même plus que ça.

Certes CLAMP a fait largement évolué son trait en 20 ans (pour le meilleur, fluidité, élégance, légèrete du trait sans perdre de la gravité ou du détail des scènes) au point d'avoir quelque chose de plus "naïf" plus simple que des mangas plus réalistes comme Death Note ou plus 'chargé' comme Angel Sanctuary.

Mais on en pourra pas nier qu'entre Ashura de RG Veda et Tsubasa Reservoir Chonicle et le roi Démon Sheila de Superior, la différence de trait n'annule en rien leur resemblance et leur grande beauté ^^

couvvo11dx2.jpg

Couverture Tsubasa Reservoir Chronicle Edition Deluxe (jap) tome 11 avec Ashura

Superior-launch-news.jpg

Couverture Superior Tome 1 avec Sheila

rgveda_2_640.jpg

Couverture de RG Veda Edition Anniversaire (France) tome 2 avec Ashura

Vous allez pas nier qu'il y a un air de famille XD Comment j'ai découvert un truc de ouf.

En plus si on regarde bien Sheila arborer sur la couverture du tome 1 un papillon qui est le symbole de Yuuko dans xxxHolic, qui elle aussi a un air (mais si vous ne savez pas que Yuuko est une sadique vous ne pouvez pas le deviner :P)

couvvo09dx2.jpgCouverture Tsubasa Reservoir Chronicle Edition Deluxe (jap) tome 9 avec Yuuko

 

Ne va pas croire que j'ai mal pris ton commentaire Alethios, c'est juste qu'il m'a fait trop penser à la ressemblance des persos tout de suite et je suis partie dans mon délire :D

Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 20:18

Si vous ne comprenez pas le titre, pas grave, Alex et ceux qui traînent sur son blog comprendront :D


Pourquoi ce titre? Pour vous introduire Superior, un manga aux éditions Ki-Oon réalisé par Ichtys dont j'apprécie beaucoup les dessins de couverture et le style graphique.

http://img5.hostingpics.net/pics/489144superior2.jpg

L'histoire: Le roi démon a décidé d'exterminer l'humanité entière, mais pas dans le but de voir les monstres libérés de la menace de l'extermination qui pèse sur eux aussi dans la guerre qui oppose les deux peuples. Non car le roi démon tue arbitrairement tous ceux qui s'opposent à lui ou lui déplaisent. Face à cette menace, les humains ont élu leur héros. Parviendra-t-il à accomplir sa mission?


http://pics.livejournal.com/animediva/pic/000swqac/s320x240Ca paraît bateau comme scénar'. Sauf que le héros, qui répond au nom d'Exa, a une particularité: il ne veut tuer que le roi démon et épargne tous les autres monstres. Et quand les deux ennemis jurés se rencontrent sans qu'Exa ne le sache, ça donne lieu à une situation cocasse: le roi démon cache sa véritable identité pour mieux l'éliminer à la première occasion. Mais bien évidemment, le roi démon, qui est une fille et s'appelle Sheila, va être attirée par l'étrange idéal d'Exa et de ses équipiers et en tomber, bien évidemment toujours, amoureuse.

 

 

 

 

http://img47.imageshack.us/img47/4764/p0053ld.png

http://www.bdgest.com/critiques/images/planches/96267.jpg

Donc apparemment un scénar qui ne casserait pas trois pattes à un canard, pourtant les rebondissements des quatre premiers tomes laissent présager d'une bonne intrigue et surtout c'est bourré d'humour et ça ça me plaît (bon c'est un peu trop bourré de bons sentiments à mon goût, le roi démon qui vire de bord parce qu'elle s'est trouvée trois amis, gna gna gna, merci bien XD)

C'est aussi plus subtilement une opposition de deux courants de pensées: deux réactions face à la différence, se sentir menacer ou s'ouvrir, poursuivre le cercle sans fin de la violence et de la vengeance ou le briser, quand on ne sait plus qui est responsable à l'origine, quand on ne sait même plus pourquoi on s'affronte. Mais l'utopie d'un monde en paix est-elle réalisable ?


http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/1/1/7/9782355921711.jpg

Superior d'Ichtys

Edition Ki-Oon

6 tomes (en cours)

Prix: 6€50 par volume

Repost 0
Published by Jillian - dans Livres & Mangas
commenter cet article

Compteur

Il y a    personne(s) égarée(s) sur ce blog!

Recherche

Là où j'aime me balader

 

header_home_tmpphpfuozMb.jpg

gohlgrinm

banniere-alethios.jpg

nanis.jpg

header_article_tmpphpieH1Gy.jpg

header_article_tmpphpUdT0TX.jpg

header_home_tmpphpat9heR.jpg

pandorre

Bandeau-g8.gif

bannierejess.jpg

http://www.lejapon.fr/bans/mediumban_lejapon-fr2.gif